17 août 2017

Communiqué de presse Prise de position de Virage énergie suite à la suspension du projet d’éoliennes au large de Berck sur Mer et du Touquet

Jeudi 17 août 2017

Suspension du projet d’éoliennes au large de Berck et du Touquet :
un mauvais coup pour la transition énergétique des Hauts de France

La décision gouvernementale de suspendre officiellement le projet de ferme éolienne au large de Berck-sur-Mer et du Touquet constitue un mauvais signal adressé pour réussir la transition énergétique, dans les Hauts de France en particulier…
La suspension d’un projet comme un feu rouge à l’éolien :
Résultant d’une consultation non publique en avril, cette suspension s’apparente à un enterrement non assumé car elle n’est en effet suivie d’aucune proposition concréte et étayée pour remettre à plat le projet et en faire réellement une démarche territoriale lui permettant sa réussite.
Plus encore, cette marche arrière est préjudiciable à l’avancée des autres projets d’éolien off-shore en Manche et Mer du Nord – comme le Tréport et Dunkerque – mais aussi de facto pour ceux relatifs à l’éolien terrestre dans notre région.
L’éolien doit avoir sa place dans le mix électrique :
Au vu des prévisions climatiques pessimistes pour les années à venir si rien n’est fait pour diminuer drastiquement les émissions de gaz à effet de serre, il est donc urgent et vital de mettre en place les alternatives énergétiques aux énergies fossiles et au nucléaire.
Atteindre les objectifs officiels de développement du mix électrique notamment au niveau régional passera par l’usage d’une palette large d’énergies renouvelables dont tant les gisements que le potentiel de développement avaient été établi dés nos premiers travaux en 2008…

 

Côté pouvoirs publics, ne pas aider à l’investissement dans l’éolien – premier gisement d’énergie renouvelable électrique – constitue une faute majeure pour relever le défi climatique et le développement d’activités économiques.
Contribution de la société civile régionale :
S’engager pleinement dans la transition énergétique est un impératif que Virage Energie porte notamment au niveau de la société civile régionale. Nous avons contribué à l’adoption par le CESER en 2013 d’un rapport intitulé « « le développement de la filière éolien offshore en Nord-Pas de Calais »
Le territoire des Hauts de France dispose de nombreux atouts pour réussir si tant est que d’engagements précis, concrets et fixés dans le temps. Le futur Schéma Régional d’aménagement, de développement durable et d’égalité des territoires (Sraddet) sous l’égide du Conseil Régional doit impérativement être à la hauteur de l’enjeu de l’urgence climatique.

 

C’est dans cette perspective que nous avons participé  ces derniers mois au débat public en proposant plusieurs contributions notamment pour :

 

 

 

 

Virage Energie