carte action

Auto-partage

  • Deux systèmes de véhicule en “auto-partage” ont vu le jour : le regroupement de particuliers pour l’achat d’un véhicule commun à disposition de tous et la location de courte durée organisée par un opérateur qui s’occupe des réservations et des modalités.
  • Ces deux systèmes évitent de posséder chacun une voiture personnelle stationnée la majorité du temps et synonyme de dépenses : frais d’acquisition, frais d’entretien, essence, assurance, révision…
  • L’auto-partage est donc une pratique économique, mais aussi écologique. Elle permet d’adapter le véhicule utilisé à chaque trajet (petite citadine ou camionnette utilitaire) et réduit le nombre de véhicule dans le parc automobile. Moins de fabrication, c’est moins de matières premières utilisées et moins d’énergie dépensée.
  • Cette pratique favorise par ailleurs la multimodalité car elle incite à utiliser les autres moyens de transport disponibles.

Potentiel de sobriété

  • 2/3 Économies d’énergie
  • 2/3 Économie de ressources
  • 3/3 Changement des imaginaires
  • 1/3 Construction de la résilience