carte action

Circuits courts et de proximité

  • Des alternatives aux filières longues de distribution alimentaire existent : les circuits courts. Dans ces circuits, il n’existe pas plus d’un intermédiaire entre le producteur et le consommateur. Parmi les différentes formes que prennent les circuits courts, on peut citer la vente à la ferme, les marchés de plein-air, l’approvisionnement de la restauration collective en produits locaux frais (avec une étape par une plateforme logistique pour optimiser le transport), les artisans comme les bouchers travaillant avec des éleveurs locaux, etc.
  • Ces circuits courts et de proximité proposent donc de relocaliser notre alimentation et de mieux maîtriser les surcoûts, d’assurer une meilleure traçabilité des produits et de garantir une plus juste rémunération du producteur. Par ailleurs, ils permettent de réduire la dépendance aux énergies et aux matières premières. Les produits frais ou peu transformés demandent par exemple moins d’emballages.

Potentiel de sobriété

  • 1/3 Économies d’énergie
  • 1/3 Économie de ressources
  • 2/3 Changement des imaginaires
  • 3/3 Construction de la résilience