carte action

Énergie humaine, lien social, gratuité

  • Les sociétés occidentales ont évolué et évoluent encore vers la marchandisation de tous les moments et éléments de la vie. De plus en plus d’objets et de pratiques prennent une valeur marchande et commerciale : le temps, la santé, la vie et le corps humain, le droit de polluer, les données personnelles, les activités d’entraide, etc. L’économie offre de plus en plus de services que les individus se rendaient autrefois par solidarité.
  • Une démarche de sobriété vise à rompre avec cet esprit d’échange marchand généralisé en replaçant la gratuité au cœur de la vie sociale. Le don et l’échange non monétaires d’objets, de temps ou de compétences y trouvent une place particulière.
  • Beaucoup des actions de sobriété possibles rétablissent des liens sociaux et facilitent les échanges humains. C’est le cas par exemple des jardins et habitats partagés, des Repair Café ou encore de la mutualisation de biens ou d’espaces (voir fiche Mutualisation). Totalement gratuites, ces activités et organisations mettent en relation des personnes afin de partager des moments ou des compétences dans la confiance et la convivialité.