fiche repères

La sobriété énergétique

Définition

  • La sobriété énergétique est une démarche qui vise à réduire les consommations d’énergie par des changements de comportement, de mode de vie et d’organisation collective (moindre usage de la voiture, alimentation plus locale et de meilleure qualité, etc.).
  • Une société engagée dans la sobriété énergétique modifie ses normes sociales, ses besoins individuels et ses imaginaires collectifs au profit d’une réduction volontaire et organisée des consommations d’énergie. Parallèlement, cette démarche collective permet de limiter les externalités négatives des modes de consommation et de production (pollutions, bruit, problèmes de santé, etc.) et participe en ce sens à une amélioration générale de la qualité de vie des populations.

Pourquoi la sobriété ?

  • Se préparer à une contrainte énergétique durable ou temporaire (finitude des ressources, choc pétrolier, défaut dans une centrale nucléaire…).
  • S’adapter à une offre énergétique entièrement renouvelable.
  • Répartir plus équitablement l’énergie disponible.
  • Renforcer la capacité d’adaptation, la résilience des territoires et de leurs populations.

Découvrez aussi :

Six axes stratégiques pour passer de l’ébriété à la sobriété énergétique

De la surabondance à suffisance matérielle

De la centralisation à la relocalisation

De la propriété aux services partagés

Du travail salarié aux activités gratuites

Du culte de la vitesse à la mobilité économe

De l’artificialité à l’adéquation nature-culture