carte action

Loisirs et temps libre

  • Avec une tendance à la baisse du temps de travail ces dernières décennies, le temps consacré aux loisirs augmente et devient un temps lui aussi saturé, investi, rentabilisé. Il incite le développement d’offres spécifiques, de produits culturels ou d’objets destinés à ces usages (on parle même d’une économie des loisirs). Aujourd’hui, le temps libre (comme la plupart du temps salarié) est en majorité passé devant des écrans énergivores (télévision ou ordinateur) : 3h25 par jour selon l’INSEE.
  • La démarche de sobriété va dans le sens d’activités plus simples, de loisirs demandant peu d’équipements et replaçant l’Homme dans son milieu naturel. Le sport, les rencontres, les échanges sociaux, les activités artistiques et culturelles, sont autant de moyens de s’exprimer et de retrouver du sens au temps dont on dispose, d’apporter des connaissances ou d’œuvrer, avec un but autre que de créer de l’argent. C’est aussi l’occasion de pratiquer des activités qui apportent un sentiment d’utilité comme le bénévolat qui promeut le partage et la solidarité.
  • Le temps libre peut aussi laisser place à l’oisiveté et à l’ennui, ce que les sociétés occidentales d’aujourd’hui, confrontées à l’expérience quotidienne de l’accélération sociale et à la pénurie de temps, ne parviennent plus à faire.