fiche repères

Régimes et habitudes alimentaires

Constats et enjeux

  • Pour parvenir à notre assiette, toute denrée alimentaire nécessite de l’énergie et des ressources (pétrole, électricité, eau...) pour la production agricole, la transformation, l’emballage, la commercialisation, le transport, le stockage et la cuisson. Les enjeux ne sont pas seulement énergétiques, mais touchent également les questions d’emploi, de santé, de biodiversité, et de sécurité de l’approvisionnement alimentaire.
  • L’apport en protéines provient essentiellement de la consommation de produits animaux. Or, la production animale est fortement consommatrice d’énergie, d’eau et de surfaces agricoles, et ce beaucoup plus que pour les végétaux. Il faut entre 2 à 10 kg d’aliment pour produire 1 kg de viande.
  • Nos habitudes alimentaires favorisent l’apparition de maladies graves (diabète, hypertension, maladies cardiovasculaires). Les produits issus des industries agroalimentaires sont souvent composés d’additifs (colorants, conservateurs, etc.) dont les effets néfastes pour la santé sont prouvés.
  • Le gaspillage généralisé et le refus des produits non calibrés imposent de produire plus pour la même quantité de nourriture réellement consommée.

Découvrez aussi :

Actions de sobriété individuelles et collectives

On a tout à y gagner !

Leviers politiques et institutionnels